Convocation des nouveaux députés à la première session: «C’est un non événement» dixit Dr Faya Millimono

0

Un non événement. C’est la réaction du leader du Bloc Libéral face au décret du président Alpha Condé convoquant pour le mardi prochain les nouveaux députés à la première session inaugurale de l’assemblée nationale.  Dr Faya Millimono promet que le FNDC prendra des mesures pour barrer la route à ce qu’ils appellent, la forfaiture.

Cette assemblée nationale n’est pas du tout représentative. Les conditions dans lesquelles les élections du 22mars se sont déroulées n’obéissent pas aux principes démocratiques. C’est la position du BL. Pour son président, la convocation donc de ces élus est un non événement. « Pour moi pour qu’on parle d’assemblée ou qu’on parle d’installation du bureau d’une assemblée, il faut parler d’une élection. Pour parler d’une élection, il faut parler d’un fichier électoral, il faut parler de la conformité des actes posés avec la loi. Ce n’est pas  parce que Alpha Condé a fait de toutes les institutions ses choses personnelles que nous allons tomber aussi bas de penser que c’est une assemblée légitime, représentative» s’explique Dr Faya Millimono.

Cette annonce du chef de l’Etat ne va laisser le FNDC silencieux. Dr Faya Millimono indique que l’organisation va prendre des dispositions. «Le FNDC est convaincu que tout ce qui est sorti de ces élections est nul et de nul effet. Donc nous prendrons, conformément à cette position de base, des actions à mener pour mettre fin à cette forfaiture» ajoute le leader du BL.

Pour rappel, l’élection ayant conduit à la mise en place de ce parlement convoqué pour la session inaugurale le mardi  prochain avait été boycotté par les principaux partis de l’opposition.

La rédaction

LEAVE A REPLY