Enseignement à la télé : Voici ce que pense le syndicat des enseignants du privé de Guinée

0

Dans le souci d’épuiser les programmes scolaires pendant cette période de pandémie, le ministère de l’éducation nationale a initié le télé-enseignement pour les élèves des différentes classes d’examens sur toute l’étendue du territoire. Le SYNEPGUI, syndicat national des enseignants du privé de Guinée par la voie de son chargé trouve cette démarche injuste.

Ces enseignements à distance se passent à la radio et à la télévision nationale. Ils concernent les élèves qui fréquentent les différentes salles d’examens. Pour Gnouma Sory Léno, chargé de communication du SYNEPGUI, la démarche n’est pas cohérente. «C’est une façon de privilégier les enfants des riches. Imaginez vous il y’a des localités où il n’ya pas le courant, ils n’ont même pas accès à la radiodiffusion nationale. Plus loin il y’a des familles où il n’ya même pas de télévision. Comment les enfants là pourront bénéficier de cette formation. Je me dis que c’est de la peine perdue.» affirme cet enseignant du privé.

Pour clôturer son intervention, Gnouma Sory Léno a invité l’Etat Guinéen de trouver la bonne stratégie pour mettre fin à cette pandémie de coronavirus pour que tous les élèves puissent rebrousser le chemin de l’école de façon équitable.

La rédaction

LEAVE A REPLY