Face à l’augmentation des prix sur le marché Guinéen, le GOHA rejette toute responsabilité(Déclaration)

0

À la veille du Ramadam, mois de pénitence, de recueillement et d’abstinence, le Groupe Organisé des Hommes d’affaires (GOHA), fait un constat amer sur les conditions de vie des populations guinéennes.

D’entrée de jeu, le GOHA tient à préciser à l’opinion nationale que l’augmentation des prix des denrées et des tarifs de transport n’est en aucune manière imputable aux opérateurs économiques. Des facteurs objectifs et des mesures inappropriées des décideurs sont à la base de cette situation regrettable.

-La fermeture des frontières sur une longue période,

-La destruction ou l’incendie de plusieurs boutiques et magasins sur plusieurs endroits à travers le pays

-L’insécurité et les arrestations intempestives,

-Le retard dans la prise de mesures propres à endiguer la pandémie du COVID-19,

-Le refus de réduire de façon substantielle le tarif du carburant malgré la baisse remarquable du prix sur le marché international, et la mise sous pression des transporteurs incapables de  couvrir leurs charges courantes face aux mesures liées à l’avancée de la pandémie du Corona virus.

-L’obstination à vouloir organiser coûte que coûte les élections législatives et constitutionnelle alors que la pandémie est déclarée.

Face à la limitation des activités économiques, à la limitation de la circulation, la situation risque de devenir chaque jour plus précaire si des mesures urgentes ne sont pas prises.

Pourquoi nos dirigeants n’empruntent-ils pas les exemples judicieux et réalistes des États voisins: Offrir gratuitement les denrées de première nécessité aux populations les plus démunies. Aujourd’hui la propagation de la pandémie est plus accélérée en Guinée que dans la plupart des États voisins, mais ces pays, comme le Sénégal, sont entrain de venir en aide de manière significative à leurs populations à travers une distribution gratuite de produits de consommation.

Le GOHA tout en présentant ses condoléances attristées aux familles des victimes du COVID-19, souhaite prompt  rétablissement aux malades.

Le GOHA regrette vivement que les populations guinéennes vivent une telle situation après plus de 60 ans d’indépendance.

Le GOHA invite à  l’union sacrée pour la lutte contre le COVID-19.

UNIS ET SOLIDAIRES NOUS VAINCRONS !

Le 22 Avril 2020

Le Président du GOHA

Chérif Mohamed Abdallah

LEAVE A REPLY