Fête de ramadan : le secrétaire général des affaires religieuses demande aux musulmans de prier chez eux

0
24

Ce vendredi 22 mai 2020, le secrétaire général des affaires religieuses en collaboration et le conseil national de consultation de Fatwa étaient avec conférence de presse au centre islamique de Donka. L’objectif était d’éclairer la lanterne des musulmans sur comment célébrer la fête de ramadan dans un contexte de coronavirus.

Dans sa communication, El hadj Aly jamal Bangoura, le secrétaire général des affaires religieuses n’a pas passé du dos de la chose. Il a indiqué que cette année la fête sera à la maison. « Je vous remercie de votre présence, cette année pour la première fois dans l’histoire de la Guinée, les fidèles musulmans vont effectuer la prière de la fête de ramadan chez eux, ce changement est la conséquence de cette pandémie qui affecte et tue le coronavirus. Les muftis vont vous expliquez les causes, le pourquoi et comment prié à la maison» affirme-t-il.

Pour leur part, les trois muftis chargés de l’interprétation de la loi islamique (El hadj Souleymane conté Directeur national des affaires religieuses, El hadj Abdoul karim Diallo Directeur national des lieux de culte et El hadj Bangaly keita Directeur national des pèlerinages) ont à tour de rôle, expliqué l’enjeu et l’impact du COVID-19 et sa chaine de contamination. Ils ont soutenu que c’est la raison pour laquelle les autorités ont fermé les lieux de culte avant même le mois de ramadan. « Pour rompre la chaine de contamination, il faut éviter les regroupements. Même le Maroc et d’autre pays prient dans leurs familles respectives.  Comment donc prier à la maison c’est les mêmes principes et règles de prière que sur les aires de prière ; les responsables de famille peuvent la faire seul ou en famille » ont-ils affirmé.

La rédaction


Warning: A non-numeric value encountered in /htdocs/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 352

Laisser un commentaire