Guinée : le GOHA s’insurge contre la falsification de la nouvelle constitution

0

Nous disons NON à la falsification de la Constitution.
Par conséquent :
1-La sortie hasardeuse et risquée du ministre de la justice ne peut convaincre personne,
2-La falsification de la Constitution est un outrage grave devant la Loi. Cet acte doit être puni. Et l’auteur principal est connu de tous, la raison inavouée est aussi connue, suivez mon regard…
3-Il importe de préciser que condamner cette falsification grave ne veut en aucun cas dire qu’il y a une reconnaissance de facto de la fameuse constitution soumise au fameux vote du 22 Mars 2020,
4-Le GOHA ne reconnaît que la Constitution du 7 Mai 2010,
5-Les visées pour un troisième mandat ne passeront pas en Guinée, le Peuple est désormais débout,
6-Le GOHA ne reculera jamais dans sa lutte pour la défense de la démocratie et le respect du principe de l’alternance.
Le 12 juin 2020
Chérif Mohamed Abdallah Haïdara
Président du groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA)

LEAVE A REPLY