Tenue des examens nationaux: voici deux importantes propositions

0

Le calendrier établi pour l’année scolaire 2019-2020 en Guinée tend vers sa fin. Pour la tenue des examens nationaux pendant cette période de pandémie, le SYNEPGUI fait deux propositions aux ministères en charge de l’éducation nationale.

Selon le syndicat national des enseignants du privé de Guinée, avant l’arrêt des cours, la majeure partie des écoles étaient à environ 70% de l’état d’avancement des programmes. A travers ce pourcentage, on ne plus parler d’année blanche estime ce syndicat par la voie de son secrétaire général adjoint  Gnouma Sory Léno qui propose. « Si l’Etat voit que, vue la situation sanitaire, on ne peut vraiment pas faire les cours cette année, c’est d’évaluer les enfants en fonction des70%  du programme déjà dispensés» propose le secrétaire général adjoint du SYNEPGUI.

L’autre proposition, Gnouma Sory Léno s’attaque aux moyens mis à la disposition du ministère de l’éducation nationale pour la tenue du téléenseignement. « C’est de récupérer les moyens mis à la disposition du MENA pour ces cours à distance pour renforcer les capacités de l’ANSS afin qu’on puisse finir rapidement avec cette pandémie» ajoute t-il.

Faire les cours pendant le mois de juin, juillet et Aout, Gnouma Sory Léno n’est pas du tout contre afin que l’école Guinéenne puisse atteindre au moins les 90% du programme annuel.

La rédaction

 

 

LEAVE A REPLY